Présenté par 
Partenaires fondateurs 
Grands partenaires 
Partenaire collaborateur 

UNE CIBLE COMMUNE
POUR UN AVENIR DURABLE

Le Défi énergie en immobilier est une compétition conviviale qui se déroulera sur 4 ans. Elle vise la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de GES des bâtiments commerciaux, institutionnels et multirésidentiels du Québec par la collaboration, le partage des connaissances, l’éducation et l’innovation.

Il s’adresse aux propriétaires, aux gestionnaires et aux locataires soucieux de mettre en place des pratiques de gestion responsables pour améliorer leur performance énergétique de manière durable. Il est gratuit et ouvert à tous les immeubles admissibles de la province, membres ou non de BOMA Québec.

Le saviez-vous?

Si 15% des bâtiments commerciaux et institutionnels du Québec réduisaient leur consommation d’énergie de 10%, cela représenterait une réduction d’environ 2,45 millions de GJ d’énergie et de 60 000 tonnes de CO2 par année, soit environ 12000 voitures de moins sur les routes.

Boma Québec

Démontrer votre leadership
Inscrivez votre immeuble dès maintenant!

target
Ayez un impact réel sur la réduction d'énergie et de GES
leaf
Développez une stratégie de gestion d'énergie concrète
graph
Améliorez votre performance énergétique durablement
dollar signs
Réduisez vos coûts énergétiques et vos budgets d'exploitation
book
Accédez à des ressources uniques pour implanter des mesures et réussir votre défi
megaphone
Bénéficiez d'une vitrine et d'une visibilité positives pour votre organisation

Actualité

01
mar
La date du 28 février 2020 qui vient tout juste de passer était une date fort importante pour le DEI. Cette date butoir était nécessaire pour la compilation des résultats de données énergétiques 2018-2019 des participants...
28
fév
La chaire de gestion du secteur de l’énergie de HEC Montréal en collaboration avec Transition Énergétique Québec a publié son 6e rapport de bilan annuel sur les données les plus récentes concernant le secteur de l’énergie.
28
fév
Malgré la position plus qu’enviable du Québec au palmarès (2e rang), le potentiel d’amélioration des politiques en matière d’efficacité énergétique demeure important, particulièrement dans le domaine du bâtiment.

Pour tout savoir: