BLOGUE

Remplacement des unités de toit: les questions à se poser pour maximiser son investissement

24 mars 2021

Rédigé par les membres du comité technique du DÉI

Les unités de toit sont largement utilisées dans de nombreux bâtiments et les propriétaires sont parfois démunis quand vient le temps de les faire installer ou de les remplacer. Par ailleurs, comme pour tout remplacement en urgence lors d’un bris, la disponibilité des équipements limite le choix des options possibles. Il est ainsi toujours conseillé de planifier le remplacement des unités de toits le plus d’avance possible.

Les propriétaires soucieux de faire des choix éclairés lors du remplacement de leurs unités de toit, que ce soit pour améliorer la performance énergétique ou pour assurer une meilleure qualité d’air intérieur, devraient donc se poser les questions suivantes.

1.   Quels sont mes besoins et mes contraintes?

Lors du remplacement d’une unité au toit, il importe de vérifier s’il y a lieu de revoir la capacité de l’unité au toit avant de procéder à son remplacement. Ainsi, tout changement dans l’utilisation des locaux (vocation, zonage, etc.) desservis ou dans les requis de confort et/ou de qualité de l’environnement intérieur est susceptible de modifier le choix de l’unité de toit afin de le rendre optimal pour l’application.

Même s’il n’y a pas eu de changement, rien n’indique que l’unité existante a été correctement dimensionnée pour l’application. De plus, plusieurs contraintes peuvent influencer vos critères de sélection, tels que la disponibilité du gaz naturel, la capacité de l’alimentation électrique, ou celle de la toiture à supporter l’unité.

Dans le doute, il est souhaitable de faire appel à un professionnel afin de vous aider à déterminer les différentes options possibles selon les besoins et les contraintes spécifiques à votre installation.

2.   Quelles sont les gammes d’équipement?

Avec le temps, les manufacturiers ont développé toute une gamme d’options permettant de mieux servir différentes applications et de s’adapter à différents budgets. De façon générale, les unités de toit peuvent être regroupées en trois catégories :

Gamme Description
Standard Les produits dits standards sont plus simples, avec des niveaux d’isolation minimum (½”). On les retrouve le plus souvent dans les capacités de 3 à 10 tonnes.
Intermédiaire Pour des capacités variant entre 7,5 et 25 tonnes, les manufacturiers offrent habituellement des fonctionnalités et options additionnelles, allant d’une meilleure isolation à la modulation du refroidissement, du chauffage et du débit d’air.
Supérieure Les manufacturiers offrent également de plus en plus de fonctions d’efficacité énergétique dans leurs produits sans être considérés comme des unités sur mesure. Ces produits se démarquent par une construction et des caractéristiques supérieures.

 

3.   Quelles sont les options à considérer?

Plusieurs choix sont à la portée du propriétaire pour améliorer la performance énergétique de son unité de toiture. Pour un produit plus durable, les caractéristiques suivantes des gammes de produits intermédiaires et supérieures devraient être considérées :

  • isolation de 1” minimum
  • économiseur avec une plage d’opération de 0 à 100%
  • ventilateur à entraînement direct et à débit variable
  • modulation du refroidissement par contournement des gaz chauds ou par compresseur variable
  • modulation du chauffage électrique par SCR
  • modulation du chauffage au gaz de 10:1 minimum
  • filtre MERV-13 ou plus
  • thermopompe aérothermique.

Dans tous les cas, le choix d’équipement de contrôle de qualité ainsi que des stratégies de contrôle appropriées permettront d’optimiser la performance énergétique de l’unité. Voici quelques exemples à envisager :

  • Contrôle des horaires d’opération
  • Contrôle de la ventilation à la demande pour l’apport d’air extérieur (détecteur de présence, horaire d’occupation, sonde de CO2)
  • Ajustement de la température et/ou de la pression d’alimentation selon les besoins
  • Stratégie pour minimiser les combats thermiques

 

4.   Comment maximiser mon investissement?

a.   Coût total de propriété (sur le cycle de vie)

Lors de l’achat ou du remplacement d’une unité de toiture, un propriétaire pourrait être tenté de considérer uniquement le coût d’achat et d’installation. Pourtant, le meilleur investissement tiendra compte du coût total de propriété ou du coût sur le cycle de vie de l’unité : c’est-à-dire du coût d’achat et d’installation, mais aussi du coût d’opération et d’entretien. Considérant les économies annuelles générées, le surcoût à l’investissement d’un équipement plus efficace et plus durable est souvent rentable.

b.   Mise en service

La seule façon d’assurer la performance d’une installation, conforme aux exigences en matière de fonctionnalité, d’efficacité, de sécurité et de satisfaction des occupants, est d’appliquer les principes de mise en service, communément appelée commissioning. Au-delà de la simple mise en marche, la mise en service repose entre autres sur la validation des performances attendues de l’équipement afin d’y déceler des défaillances, le cas échéant.

c.    Entretien et exploitation

Afin d’éviter un risque accru en santé et sécurité, des coûts d’entretien plus élevés et des temps d’arrêt imprévus, il est conseillé d’établir un programme d’entretien préventif pour les unités de toit, basé sur les références suivantes :

  • Les recommandations du manufacturier
  • ASHRAE Standard 180-2012: Standard Practice for Inspection and Maintenance of Commercial Building HVAC Systems, Table 5-22: Rooftop Units

Par ailleurs, certains programmes de subventions d’Énergir, d’Hydro-Québec et du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) sont applicables aux unités de toit efficaces (voir le tableau ci-dessous). Informez-vous auprès de vos représentants et/ou de vos partenaires pour plus de détails.

Organisme Nom du programme Particularités
Énergir Construction et rénovation efficaces
Diagnostic et mise en œuvre efficaces
Subvention calculée en fonction des économies de gaz naturel
* Calculateur d’économies d’énergie des unités de toit
Hydro-Québec Solutions efficaces Subvention applicable aux unités de toit possédant :
– une thermopompe aérothermique
– des ventilateurs avec entrainement à fréquence variable (EFV)
– un récupérateur de chaleur
* Outil de solutions efficaces (OSE)
Ministère de l’énergie et des ressources naturelles (MERN) Écoperformance Subventions disponibles pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre, selon différents volets :
– analyse
– implantation

 

Évidemment, chaque question apporte son lot de facteurs à considérer. Que ce soit pour un remplacement planifié ou en urgence, l’arbre de décision ci-dessous et le Guide pour la sélection des unités de toit, publié par le Réseau énergie et bâtiments pourrait vous être utile dans vos démarches. Le guide contient entre autres un tableau sommaire des caractéristiques à considérer pour vous aider dans votre choix. Un webinaire présentant le guide et les subventions applicables a aussi eu lieu le 20 janvier dernier (https://reseaueb.com/accueil/activites/).

 

Présenté par 
Partenaires fondateurs 
Grands partenaires 
Partenaire collaborateur 
Partenaire média 

Pour tout savoir: