BLOGUE

Faisons la lumière sur quelques notions clés d’Energy Star

1 mars 2021

Energy Star Portfolio Manager (ESPM) est la plateforme utilisée par le Défi énergie en immobilier (DÉI) pour procéder à la collecte des données, ainsi qu’à leur restitution, sous forme de rapports. À cet effet, cet article vise à vous informer davantage sur quelques notions clés d’ESPM pour que vous puissiez pleinement les exploiter et en tirer bénéfice, lorsque vous procéderez à l’analyse de votre bâtiment.

Énergie à la source vs. Énergie du site

L’énergie à la source est la quantité d’énergie consommée par votre bâtiment, incluant les pertes liées à la production de l’énergie et son acheminement vers votre bâtiment, c.à.d. sa transmission et sa distribution.

À l’inverse, l’énergie du site se limite au périmètre de votre propriété. De ce fait, elle tient compte uniquement de la consommation d’énergie du site. L’énergie du site équivaut à la consommation énergétique inscrite sur votre facture.

L’intensité énergétique (IE) à la source, correspond au rapport entre la consommation d’énergie à la source et la superficie de votre bâtiment. Cette valeur est un indicateur de performance énergétique de votre bâtiment, qui englobe la performance de la production des énergies utilisées.

L’IE du site, ou IE, est le ratio entre la consommation d’énergie du site et la superficie de votre bâtiment. C’est l’indicateur de performance énergétique des bâtiments le plus répandu car il représente l’énergie utilisée sur le site sans aucune correction externe Si l’IE permet de s’affranchir de l’impact de la superficie du bâtiment sur sa consommation énergétique, d’autres facteurs peuvent avoir un impact sur la consommation d’énergie du bâtiment, en particulier les conditions météorologiques. La normalisation de l’IE en fonction des conditions météorologiques permet ainsi de comparer l’évolution de la consommation d’un bâtiment sur plusieurs années, de même que de comparer la consommation de plusieurs bâtiments.

Cote ENERGY STAR

La cote ENERGY STAR vous permet de situer la performance énergétique de votre bâtiment par rapport à des bâtiments similaires. Les paramètres de votre bâtiment, tels que sa superficie, sa localisation et les caractéristiques d’exploitation, c.à.d. l’utilisation, les heures d’exploitation, sont considérés. Les consommations d’énergie sont alors normalisées en fonction des conditions météorologiques et d’exploitation du bâtiment, en considérant l’IE à la source, puis comparées à un portefeuille de bâtiments canadiens semblables à votre bâtiment.

Une valeur sur une échelle de 1 à 100 est attribuée à votre bâtiment. Il s’agit de sa cote ENERGY STAR. La cote représente le classement de votre bâtiment, autrement dit : le centile associé à votre bâtiment, au sein du portefeuille de bâtiments auquel il se compare. Par exemple, si votre bâtiment obtient une cote de 5, c’est-à dire équivalente au 5e centile, cela signifie que 95% des bâtiments dans le portefeuille sont plus performants que ce bâtiment. Ce bâtiment possède donc un fort potentiel d’amélioration. À l’inverse, si votre bâtiment obtient une cote de 80, soit une performance dans le 80e centile, cela indique que seulement 20% des bâtiments des bâtiments du portefeuille sont plus performants que votre bâtiment.

Il est à noter que la cote ENERGY STAR de votre bâtiment peut varier d’une année à l’autre, car elle dépend des bâtiments qui composent le portefeuille. Si la valeur médiane du portefeuille est mise à jour et s’améliore, la cote de votre bâtiment risque de diminuer si sa performance a stagné.  Actuellement, les données utilisées pour l’évaluation des valeurs médianes des différentes catégories de bâtiments référencées par ESPM proviennent d’enquêtes canadiennes, et sont réalisées sur la base d’un échantillonnage. Pour certaines catégories de bâtiments, des données américaines, sont utilisées, à défaut de disposer des informations à l’échelle du Canada. Ultimement, la cote ENERGY STAR vise à refléter la position de votre propriété par rapport au parc de bâtiments canadien, et son évolution d’une année à l’autre. Pour en savoir davantage sur la façon dont ESPM établit la cote ENERGY STAR, veuillez consulter la référence technique publiée par Portfolio Manager : La Cote ENERGY STAR. À noter que cette cote n’est pas requise ni prise en compte dans l’évaluation de la performance par le DÉI.

 

Présenté par 
Partenaires fondateurs 
Grands partenaires 
Partenaire collaborateur 
Partenaire média 

Pour tout savoir: